UNE CEREMONIE DES DERVICHES TOURNEURS

Accueil

Contact

Hôtels

Circuits

Boutiques

Restaurants

Une Cérémonie Des Derviches Tourneurs à Istanbul

On peut dire que c'est surtout grâce à ce centre de rencontre culturel qu'est Les Arts Turcs que j'ai pu assister à une réelle cérémonie des derviches tourneurs à Istanbul et non pas à un semblant de spectacle pour touristes sur ce thème.  Le rendez-vous pour la soirée était fixé à 8 heures 30 au centre culturel, pour une présentation de l’événement et une brève introduction au soufisme. Cette cérémonie regroupe trois aspects différents: - Les louanges à Allah, autrement dit des chants - La musique, essentiellement de la flute de pan et des percussions - La danse, réalisée par les derviches.
Le car vint nous prendre pour nous emmener dans le quartier de Fatih à Istanbul, dans une petite mosquée soufiste. Cette danse fait partie de la philosophie soufiste, une branche de l'islam initiée par Rümi. Ce courant est  fondé sur la tolérance, la connaissance, la poésie et l'entière dévotion à Dieu. On se déchausse, puis on rentre dans la mosquée en laissant nos chaussures dans un petit placard à l'entrée. Nous passons à travers un salon où plusieurs couverts sont mis. De nombreux enfants sont assis à la première table. Ce repas est servi pour les personnes démunies et je pense que tous les pauvres du quartier viennent prendre leur repas ici. Ensuite, nous pénétrons dans la salle où aura lieu la cérémonie. Cette salle est très décorée, on peut voir de multiples tableaux de calligraphie arabe. Un côté de la pièce est réservé pour les visiteurs, le centre pour les danseurs et le fond qui est une pièce contigüe mais dont les portes restent ouvertes, pour les initiés. Nous nous asseyons donc dans la partie qui nous est dévolue, les femmes à droite et les hommes à gauche, séparés par une petite rambarde. Les femmes initiées sont quant à elles dans une pièce à l'étage (sorte de mezzanine) et peuvent suivre la cérémonie sur un téléviseur. En effet, la cérémonie est filmée et retransmise en circuit fermé. Pendant ce temps, les initiés ainsi que les derviches prennent leur dîner dans une pièce fermée. Une fois le repas terminé, les enfants d’abord puis les initiés, ces derniers se réunissent dans la pièce du fond après une courte prière. Pendant ce temps les derviches se préparent et s'habillent. La cérémonie peut commencer, il est 10 heures 30 environ. Les fidèles, une trentaine environ, se saluent, s'assoient et commencent à célébrer les 99 noms de Dieu, puis à chanter ses louanges. Ils sont accompagnés d'un petit groupe de musiciens composé d'un flutiste et de deux percussionnistes. Le chant commence doucement, lentement pendant que les six derviches se saluent et commencent à danser. Ils dansent en tournant sur eux-mêmes en décrivant un cercle, un pied servant d'axe fixe, et les bras tendus une paume tournée vers le ciel, l’autre vers le sol. La danse est à l'image des planètes tournant autour du soleil. Tandis que les derviches dansent, les fidèles accentuent leur chant en l'accompagnant de mouvements de la tête de gauche à droite. Le chant s'accélère et les mouvements se font de plus en plus amples mais aussi rapides. Peu à peu, c'est la salle toute entière qui monte en transe, rythmée par le chant et les respirations des fidèles. Même en tant que simple spectateur, on ne peut pas rester indifférent à tout cela et on se laisse peu à peu emporter par l'ambiance. Au bout d'une heure environ la cérémonie se finit doucement, chaque individu revient peu à peu à la réalité. La réunion se finit par de courtes récitations du Coran, et les fidèles se lèvent tranquillement, se saluent et se séparent, soit pour discuter encore un peu, soit pour rentrer directement. Quant à nous, nous rejoignions le car et vers 11 heures 45 nous sommes de retour au centre des Arts Turcs. Pour la plus part d'entre nous, nous somme encore sous le charme de la cérémonie. 
Cette soirée est réellement unique, on l'en ressort différent. De plus, l’agencement de la salle est tel que l'on partage vraiment la fièvre de cette cérémonie. Cette danse fait beaucoup penser aux réunions de transe tribale. Ce fut sincèrement intéressant et enrichissant. Je le recommande vivement pour toute personne qui veut avoir un aperçu de la spiritualité et du mysticisme musulman et plus particulièrement du soufisme. Écrivez aux Arts Turcs.

Lisez...

www.lesartsturcs.com

www.lesartsturcs.org

Reservation

 

Accueil

Contact

Hôtels

Circuits

Boutiques

Restaurants

 

Istanbul Life.Org : Ishak Pasa Caddesi No: 6 Floor : 2 Sultanahmet / ISTANBUL - TURKEY
Tel
: + 90 (212) 458 13 19   Fax : + 90 (212)  458 13 19  - 458 13 18  E-mail :  info@istanbullife.org
Copyright © 2000 Istanbul Life ORG. All rights reserved.